Claude Cohen-Tannoudji

0

Physicien, Prix Nobel de physique 1997.

Claude Cohen-Tannoudji est un physicien français né en 1933. Il suit des études au lycée Bugeaud d’Alger et entre à l’Ecole normale supérieure en 1953. Il passe l’agrégation de Sciences physiques  en 1957.

Claude Cohen-Tannoudji travaille au laboratoire Kastler Brossel de l’École normale supérieure, où il avait été étudiant auprès d’Alfred Kastler et Jean Brossel. Ses travaux portent sur la physique quantique. . En 1973, il est nommé professeur titulaire de la chaire de physique atomique et moléculaire au Collège de France où il enseigne jusqu’en 2003-2004. Claude Cohen-Tannoudji est membre de l’Académie des sciences depuis 1981. Il reçoit en 1996 la médaille d’or du CNRS. Également, avec Steven Chu et William Daniel Phillips, il est co-lauréat du prix Nobel de physique de 1997 « pour le développement de méthodes servant à refroidir et à confiner des atomes à l’aide de la lumière laser ».

Il est l’auteur de nombreux ouvrages universitaires de physique quantique.

Humaniste, il a notamment signé, avec d’autres lauréats du prix Nobel, plusieurs appels en faveur des droits de l’homme.

Source: ENS Portraits

Afterwork MultiENS – Paris

Evénement reporté à cause des grèves. Nous vous tiendrons rapidement informé de la prochaine date.

Nous vous proposons un nouvel afterwork normalien le mardi 10 décembre 2019 à partir de 19h30 chez Universign, 7 rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris.

Nous y retrouverons Julien Stern (Lyon 94), fondateur et CEO, qui nous fait le plaisir de nous accueillir à nouveau.

Cette édition « sans thème » sera l’occasion de discuter et d’échanger de façon informelle sur nos expériences et nos projets.

Cet événement est ouvert aux anciens des quatre ens et aux élèves intéressés.

Les places étant limitées, l’inscription est obligatoire.

Assia Djebar (1936-2015)

0

Historienne, écrivaine et cinéaste, Assia Djebar est la première algérienne et la première femme musulmane à intégrer l’école.

Elle a été membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, membre élue en 2005 à l’Académie française, et docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères. Elle fut une des grandes porte-paroles de l’émancipation des femmes algériennes et de la lutte contre le colonialisme.

Source: ENS Portraits

Agence du service civique : Secrétaire général

0

Nomination, le 9 décembre 2019 – Elodie Morival est promue secrétaire général de l’Agence du service civique, à ce poste depuis octobre 2019, sous la responsabilité directe de David Knecht, directeur général. Elle succède à Cécile Maysonnave.
Elodie Morival, ENA (2015), diplôme sciences sociales, économie et sociologie – ENS Cachan (2012), master affaires publiques – Sciences Po Paris (2012), master analyse et politique économiques – Ecole d’économie de Paris (2011), a réalisé le parcours suivant :
* 2018-2019 : Direction du Budget, adjoint au chef du bureau de la politique budgétaire.
* 2016-2018 : Direction du Budget, adjoint au chef du bureau de l’emploi et de la formation professionnelle.
© Copyright Nomination 2019

Forum ENS Carrières

Annulé à cause de la grève.

Le 6 décembre 2019 après midi dans hall Villon a lieu le forum ENS Carrières qui permet aux élèves de l’ENS Paris-Saclay de rencontrer des entreprises afin de s’informer et mieux préparer leur parcours professionnel.

Si vous en avez l’opportunité, n’hésitez pas à venir pour discuter de votre parcours avec les élèves.

Tout le monde est bienvenu donc n’hésitez pas à vous inscrire pour que nous puissions savoir qui sera des nôtres.

A l’issu de cet évènement, il y aura un cocktail à 17h30 pour poursuivre l’échange entre les élèves et les anciens. Nous faisons donc appel à tous nos chers alumni pour venir échanger avec les futures générations de normaliens dans un contexte informel.

Nous aurons également l’opportunité de trinquer à la mémoire de Cachan et de nous projeter vers Saclay, puisque le déménagement est prévu en avril 2020.

Rendez-vous Carrières: Enseignement et recherche

Rendez-vous Carrières: Enseignement et recherche

Le Service Carrières organise les « Rendez-vous carrières » annuels, où élèves et jeunes archicubes rencontrent des professionnels en activité, archicubes ou non, autour d’un thème donné.

Ces rencontres se font sur une base informelle, autour de tables rondes, et apportent de très riches échanges sur le vécu des voies et obstacles à la réussite professionnelle.

Régis Debray

0

Philosophe.

Cacique au concours d’entrée, Régis Debray part -aussitôt après avoir été agrégé de philosophie- en Bolivie à la suite de Che Guevara. Il est y capturé et emprisonné pendant quatre ans. Après sa libération, il devient chargé des relations internationales auprès de François Mitterrand, alors président de la République. Il fonde ensuite dans les années 1990 une nouvelle discipline, la médiologie, qui analyse les liens entre la technique et la culture.

1981-1985, chargé de mission auprès du Président de la République pour les relations internationales.
1984-1985, secrétaire Général du Conseil du Pacifique Sud.
1985-1992, maître des Requêtes au Conseil d’État.
1991-1992, responsable culturel du Pavillon français à l’exposition universelle de Séville.
1993, thèse de doctorat, Paris I, titre : « Vie et mort de l’image. Une histoire du regard en Occident », sous la direction de M. François Dagognet.
1994, habilitation à diriger des recherches, sur travaux, jury présidé par M. Bourgeois, en Sorbonne.
1996, naissance des Cahiers de Médiologie.
1998, directeur de programme au Collège international de philosophie (avec François Dagognet, un séminaire sur « Technique et Philosophie »).
1998-2002, président du Conseil scientifique de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSIBB).
1999, professeur de philosophie à l’Université Jean Moulin, Lyon III.
2002-2004, président de l’Institut Européen en Sciences des Religions.
2005, créé la revue Médium, transmettre pour innover et devient président d’honneur de l’Institut européen en sciences des religions.
2011-2015, membre de l’académie Goncourt.

Source: ENS Portraits

La nuit de l’ENS: À la faveur de la nuit

Le samedi 30 novembre 2019, laissez-vous guider « À la faveur de la Nuit » et venez découvrir les mystères que cache l’École Normale Supérieure une fois la nuit tombée à l’occasion de son traditionnel Gala.

Amateurs de danse, confirmés ou débutants, des salles vous permettront de vous initier ou de vous adonner à la valse, au tango, à la salsa ou au rock. Se tiendront également des expositions artistiques visuelles et sonores, dont une préparée par les élèves de l’Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs, un cabaret d’improvisation ou encore plusieurs concerts, comme ceux de la fanfare et du Brass band de l’ENS.

La soirée se déroulera dans le bâtiment historique du 45 rue d’Ulm, alors paré de ses plus beaux autours.

Du crépuscule à l’aube, l’École vous réservera bien des surprises à la faveur de la Nuit…

Ouverture des festivités à 20 h avec l’ouverture du buffet (places limitées) et 21h45 avec les discours du directeur de l’ENS Marc Mézard, et de Nicolas Obtel qui représentera l’a-Ulm cette année.

Parcours & Carrières 2019

Comme chaque année, des alumni viennent présenter leur expérience professionnelle et répondre aux questions des étudiants en cours de formation.

La thématique de Parcours & Carrières 2019 :

La recherche publique et privée

 Thomas Garnier (promo 2005, physique) : Responsable de département Expertise Recherche et  Développement – NAVAL GROUP

 Magali Jodeau (promo 2001, sciences) : Ingénieur chercheur expert, EDF

 Pascale Chenevier (promo 1994, chimie), Chercheuse, CEA Grenoble

 Bruno Palier (promo 1987, philosophie), Directeur de recherche CNRS , Sciences Po Paris

Sur inscription : alumni@ens-lyon.fr

Anne Bouverot

0
Ingénieure du corps des Télécommunications (devenu depuis corps des Mines), titulaire d’un Doctorat en Intelligence Artificielle de l’École normale supérieure, Anne Bouverot est une dirigeante d’entreprise française qui a accompli la majeure partie de son parcours dans le secteur des technologies.

Tout au long de sa carrière, cette française de mère canadienne, qui a passé une partie de sa scolarité aux États-Unis, a exercé des fonctions de premier plan dans des structures internationales. Tour à tour directrice générale de GSMA, l’association mondiale des opérateurs mobiles, puis présidente de la société de technologie Morpho, Anne Bouverot est à l’aise dans des environnements technologiques et internationaux.

Présidente du Conseil d’Administration de Technicolor depuis juin 2019, elle est aussi connue pour son expérience d’administratrice indépendante de sociétés. Elle siège ainsi au conseil d’administration d’Edenred (société qui fournit des services de paiement dans le monde professionnel, depuis 2010), de Capgemini (depuis 2013), mais aussi de Cellnex Telecom (société espagnole qui opère des infrastructures de télécommunications en Europe, depuis 2018) et de Ledger (start up membre du CAC Next 40 qui produit des coffre-forts numériques pour les cryptomonnaies, depuis 2019).

Pour Anne Bouverot «il y a des moments où on veut contribuer, donner. Mais pour quoi, et comment essayer d’avoir un impact ? Les possibilités offertes par les données sont nombreuses, mais comment ne pas s’inquiéter des inégalités qui peuvent en découler ? ». Alors en plus de ses activités dans le monde des entreprises, elle s’engage sur les questions d’équité liées au développement de l’Intelligence Artificielle. Avec Lawrence Yanovitch, Tanya Perelmuter, Herminia Ibarra et Pascale Witz, elle a créé la Fondation Abeona, dont la mission est « Data Science for Fairness & Equality ». Une fondation qui a permis la création de la Chaire Intelligence Artificielle et Justice de l’ENS, dont la première invitée est Dr Kate Crawford, professeure à New York University et co-fondatrice du AI Now Institute.

Anne s’est aussi mise au service de la communauté des Normaliens puisqu’elle préside le comité de campagne de la Fondation ENS. Avec les autres membres du comité, elle s’appuie sur son expérience professionnelle et ses réseaux professionnels et personnels pour trouver du soutien et des financements pour les axes de développement de l’Ecole. En un mot, elle est mobilisée pour l’avenir de l’École.

En savoir plus sur le parcours et les travaux d’Anne Bouverot.