Anne Bouverot

Ingénieure du corps des Télécommunications (devenu depuis corps des Mines), titulaire d’un Doctorat en Intelligence Artificielle de l’École normale supérieure, Anne Bouverot est une dirigeante d’entreprise française qui a accompli la majeure partie de son parcours dans le secteur des technologies.

Tout au long de sa carrière, cette française de mère canadienne, qui a passé une partie de sa scolarité aux États-Unis, a exercé des fonctions de premier plan dans des structures internationales. Tour à tour directrice générale de GSMA, l’association mondiale des opérateurs mobiles, puis présidente de la société de technologie Morpho, Anne Bouverot est à l’aise dans des environnements technologiques et internationaux.

Présidente du Conseil d’Administration de Technicolor depuis juin 2019, elle est aussi connue pour son expérience d’administratrice indépendante de sociétés. Elle siège ainsi au conseil d’administration d’Edenred (société qui fournit des services de paiement dans le monde professionnel, depuis 2010), de Capgemini (depuis 2013), mais aussi de Cellnex Telecom (société espagnole qui opère des infrastructures de télécommunications en Europe, depuis 2018) et de Ledger (start up membre du CAC Next 40 qui produit des coffre-forts numériques pour les cryptomonnaies, depuis 2019).

Pour Anne Bouverot «il y a des moments où on veut contribuer, donner. Mais pour quoi, et comment essayer d’avoir un impact ? Les possibilités offertes par les données sont nombreuses, mais comment ne pas s’inquiéter des inégalités qui peuvent en découler ? ». Alors en plus de ses activités dans le monde des entreprises, elle s’engage sur les questions d’équité liées au développement de l’Intelligence Artificielle. Avec Lawrence Yanovitch, Tanya Perelmuter, Herminia Ibarra et Pascale Witz, elle a créé la Fondation Abeona, dont la mission est « Data Science for Fairness & Equality ». Une fondation qui a permis la création de la Chaire Intelligence Artificielle et Justice de l’ENS, dont la première invitée est Dr Kate Crawford, professeure à New York University et co-fondatrice du AI Now Institute.

Anne s’est aussi mise au service de la communauté des Normaliens puisqu’elle préside le comité de campagne de la Fondation ENS. Avec les autres membres du comité, elle s’appuie sur son expérience professionnelle et ses réseaux professionnels et personnels pour trouver du soutien et des financements pour les axes de développement de l’Ecole. En un mot, elle est mobilisée pour l’avenir de l’École.

En savoir plus sur le parcours et les travaux d’Anne Bouverot.