Pascal Neveux : «Les artistes plasticiens sont les grands oubliés»

1

Les annonces d’Emmanuel Macron ont laissé de côté le secteur déjà fragile de l’art contemporain, déplore le président de sa fédération, qui désespère des efforts publics en faveur des rémunérations et de la programmation.

Source: Libération