Wendelin Werner

    225

    Wendelin WernerMathématicien. Promotion 1987 – Sciences.

    Né le 23 septembre 1968 à Cologne en Allemagne Wendelin Werner est un mathématicien français d’origine allemande. Il étudie à l’École normale supérieure entre 1987 et 1991 en filière scientifique. En 1993, il obtient un doctorat ès sciences sous la direction de Jean-François Le Gall à l’Université Paris VI. Wendelin Werner est chargé de recherches au CNRS puis à l’ENS à partir de 1991. En 1997, il devient professeur au laboratoire de mathématiques de l’université Paris-Sud à Orsay, tout en continuant son enseignement  à l’ENS.

    Wendelin Werner est spécialiste de la théorie des probabilités, il s’intéresse à des objets probabilistes tel que les marches aléatoires, le mouvement brownien, les modèles aléatoires sur réseau inspirés par la physique statistique (en particulier aux phénomènes de changement de phase). Il a démontré en 1999 la conjecture de Mandelbrot, selon laquelle la dimension de Hausdorff de l’enveloppe d’un mouvement brownien plan est de 4/3.

    En 2006, Wendelin Werner obtient la Médaille Fields

    En 2008, il est élu à l’Académie des sciences. Il est actuellement professeur à l’ETH de Zürich (École polytechnique fédérale de Zurich.)

    Ses travaux ont été récompensés par des prix prestigieux tels que :
    –    Rollo Davidson Prize (1998)
    –    Cours Peccot au Collège de France (1999)
    –    Prix Paul Doistau – Émile Blutet de l’Académie des sciences (1999)
    –    Prix de la Société Mathématique Européenne (EMS) (2000)
    –    Prix Fermat (2001)
    –    Prix Jacques Herbrand de l’Académie des sciences (2003)
    –    Loeve prize (2005)
    –    Polya prize (2006)