Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Des bulles au Bal Blomet

2 février 19:30 - 23:00 UTC+2

Bal Blomet

Samedi 2 février, célébrons ensemble la nouvelle année avec un événement multiENS et quelques bulles au Bal Blomet!

Nous serons accueillis par Guillaume Cornut (Lyon), directeur de cette belle salle de cabaret, que nous remercions chaleureusement.

Cette édition festive sera l’occasion de deviser gaiement autour d’un buffet dans un contexte informel et de découvrir plusieurs normaliens artistes, qui nous feront le plaisir d’être présents.

Cet événement est ouvert aux anciens des quatre ENS, accompagnés de la personne de leur choix.

Inscrivez-vous vite, les places sont limitées !

A très bientôt,
Jean-Gérard Pailloncy et Anne Puechberty
pour les associations d’anciens élèves des ENS

Programme

1ère partie – Théâtre à 20h
Edouard DossettoVictor Hugo, « Le mot » in La Lyre.
Georges Fourest, « Le Cid »
Florence Méaux
Hélène Valade

Théâtre de l’Archicube
Georges Courteline, « Gros Chagrin »
2ème partie – Musique à 21h30
Juliette SéjournéMahmoud Darwich, « L’art d’aimer »
Karen Vourc’hGrieg, To brune Ojne
Grieg, Jeg elsker dig
Grieg, Med en vandlige
Grieg, En svane
Grieg, Killingdans
Grieg, I Rosentiden
Florian CafieroAlessandro Stradella, Pietà signore
Francesco Paolo Tosti, « Malia »
Francesco Paolo Tosti, « A ‘vucchella »
Francesco Paolo Tosti, « A marechiare »
Belinda Kunz
Olivier Mesnier
Anonyme, « Adio querido »
Franz Schubert, « Der Leiermann »
Hanns Eisler, « Mutter Beimlein »
Hanns Eisler, « Das Lied von der Moldau »
Guillaume Cornut
Gabriel Lellouch
George Gershwin, « Rhapsody in Blue »

 

Présentation des artistes

Théâtre
Victor Hugo, « Le mot » in La Lyre.
Georges Fourest, « Le Cid »
Edouard Dossetto (Cachan):  Ingénieur normalien agrégé mais aussi comédien, metteur-en-scène, danseur, artiste et chercheur polymorphe. C’est un jeune homme qui partage sa vie entre deux mondes. Le jour il est ingénieur et mène une thèse à Paris sur l’économie et le climat, la nuit il s’adonne à sa passion pour le théâtre et le music-hall en tant que comédien, metteur en scène, danseur…
Georges Courteline, « Gros Chagrin »
Hélène Valade (Paris), Florence Méaux (Paris)
Le Théâtre de l’Archicube est la troupe de l’association des anciens élèves de l’Ecole normale supérieure. Créée par une poignée d’anciens élèves en 1992, elle est dirigée par Christophe Barbier et compte aujourd’hui une quinzaine de membres. L’archicube présente chaque année une pièce du répertoire pendant 5 représentations au Théâtre de l’Ecole Fénelon Sainte-Marie à Paris. Au-delà de ce rendez-vous annuel, la troupe est régulièrement invitée dans plusieurs festivals (Versailles, Figeac…), anime des événements et pratique le théâtre d’appartement chez des particuliers. Le répertoire de l’Archicube est classique et moderne.
Chants et Musique
Grieg, « To brune Ojne »
Grieg, « Jeg elsker dig »
Grieg, « Med en vandlige »
Grieg, « En svane »
Grieg, « Killingdans »
Grieg, « I Rosentiden »
Karen Vourc’h (Paris): Artiste éclectique, particulièrement appréciée pour la beauté de son timbre et la sensibilité de ses interprétations, Karen Vourc’h suit d’abord un cursus scientifique ( Master en Quantum Physic à Mac Gill/Montreal, DEA Physique théorique à ENS Paris ) avant de se consacrer entièrement au chant. Elle fait ses études à l’Opéra-Studio de Zürich, et au CNSM de Paris et obtient rapidement plusieurs prix internationaux. Elle remporte la  Révélation  des Victoires de la Musique 2009.
Elle est invitée sur les plus grandes scènes internationales : Royal Albert Hall ( Londres ), Santa Cecilia ( Rome ), NHK ( Tokyo ), Casa da Musica ( Porto ), Palais des Beaux-arts ( Bruxelles ), Théâtre des
Bouffes du Nord ( Paris ), Philharmonies de Paris , Helsinki,  Köln, Saint-Petersbourg, Palau de Arte ( Barcelone ), Fondation Gulbenkian ( Lisbonne ), Opéras de  Paris ( Opéra Comique ), Lyon, Hambourg, Amsterdam, Genève…
Elle chante sous la direction de Louis Langrée, Sir John Eliott Gardiner, Alain Altinoglu, Jérémie Rohrer, Charles Dutoit, Daniel Harding, Laurence Equilbey, Michel Plasson, Kent Nagano et des metteurs en scène R.Carsen, K.Warlikowski, S.Braunschweig, L.Lagarde.
Internationalement reconnue pour son interprétation de Melisande ( Debussy ), elle fréquente beaucoup le répertoire du XX ème ( Poulenc, Zemlinski, Menotti, Shostakovitvch, Britten, Messiaen …) et collabore fréquemment avec les compositeurs contemporains ( Saariaho, Dusapin, Etvos,  Cernowim…). Elle chante également Mozart ( Pamina, Fiordiligi, la Contesse, Elvira ), Monteverdi ( Poppea ), Bizet ( Micaela ), Massenet ( Manon ), Gounod ( Juliette, Marguerite ), Verdi ( Traviata ).
Alessandro Stradella, « Pietà signore »
Francesco Paolo Tosti, « Malia » sur un poème de Rocco Emanuele Pagliara
Francesco Paolo Tosti, « A ‘vucchella » sur un poème de Gabriele d’Annunzio
Francesco Paolo Tosti, « A marechiare » sur un un poème de Salvatore di Giacomo
Florian Cafiero (Paris) étudie le chant à l’Académie Sir Georg Solti, où il suit notamment les enseignements d’Angela Gheorghiu et Richard Bonynge, puis au Studio de l’Opéra de Lyon. Il se perfectionne auprès d’artistes comme José Cura, June Anderson ou Ruggero Raimondi. En 2012, il se voit décerner le titre de  Révélation Lyrique de l’année par l’ADAMI, et est en 2015 et 2016 lauréat de la fondation « Jeunes Talents ». Il s’est depuis produit en France et en Europe, dans des mises en scène de Michael Haneke, Olivier Py ou la Fura dels Baus. Parmi ses prises de rôle, notons Don José dans Carmen au Théâtre Mariinski (scène de Primorie), ou Pâris face à La Belle Hélène jouée par Véronique Gens au Grand-Théâtre de Genève. Il se produit également en récitals, notamment aux Chorégies d’Orange, à l’Opéra National de Lyon, à l’Opéra National de Bordeaux, au côté de pianiste comme Jeff Cohen, François-René Duchâble, Antoine Palloc ou Jonathan Papp.
Mahmoud Darwich, « L’art d’aimer / درس من كاما سوترا  »
issu du recueil Le Lit de l’étrangère, en arabe, a capella.
Juliette Séjourné (Cachan): Diplômée de l’ENS Paris-Saclay et du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Juliette est actrice et metteur en scène. Son travail s’élabore à partir de musique, de textes, d’images. Elle joue, danse et chante. Elle est actuellement en tournée avec Traviata, Vous Méritez un avenir meilleur, d’après l’opéra de Verdi, et participe à différents projets transdisciplinaires associant théâtre et arts pluriels.
Anonyme, « Adio querido », mélodie séfarade (3’10)
Franz Schubert, « Der Leiermann » (3’30)
Hanns Eisler« Mutter Beimlein » (140)
Hanns Eisler« Das Lied von der Moldau » (130)
Extraits d’un programme intitulé « Liberté », créé en novembre 2018, qui mène le duo de Monteverdi à Eisler en passant par Bach, Merula, Brassens, Holländer
Belinda Kunz (Lyon)
Mezzo-soprano franco-allemande, Belinda Kunz se forme d’abord auprès de ses parents musiciens, parallèlement à de hautes études littéraires à l’École Normale Supérieure de Lyon et à la Sorbonne. Elle participe à des master classes de Ludovic Tézier, Evelyn Brunner, et se perfectionne auprès d’Ivan Geissler. À Strasbourg, elle reçoit les conseils de Martin Gester, Denis Dercourt, Theodor Guschlbauer. En 2013/14, elle poursuit sa formation théâtrale à l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq.Membre de la compagnie Opéra Autrement depuis 2008, elle chante Orphée, Chérubin, 2e Dame, Carmen, Mercedes, Rosine, Isabella, Prinz Orlovsky, la Belle Hélène. Elle interprète Endymion dans Diana de Keiser pour le Parlement de Musique (dir. Martin Gester, mise en scène Benjamin Prins), et sera prochainement la Grande Duchesse de Gérolstein(dir. Etienne Ferrer). En concert, elle chante depuis 2017 avec les Voix de Stras / dir. Catherine Bolzinger, sextuor vocal dédiéau répertoire contemporain. On a pu l’entendre par ailleurs sous la direction de Michael Balke (Opéra National de Lorraine, Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, Master classe Ludovic Tézier), et de Theodor Guschlbauer. Elle se produit enfin régulièrement en récital en France et en Allemagne, accompagnée au piano, à la guitare, et conviant à l’occasion des complices clarinettistes, trompettistes, conteurs.
Olivier Mesnier, guitare
Passionné de culture, musicien et poète, Olivier Mesnier fait ses études de guitare dans la classe du Maître uruguayen Óscar Cáceres dont il devient l’ami et l’assistant. Il poursuit ses études musicologiques àl’universitéde Paris. Parallèlement, attiré par l’improvisation, il se forme auprès des plus grands guitaristes français en guitare électrique et en particulier auprès de Jean-Claude Rapin. Il se produit sur scène autant en récitals classiques ou avec son groupe d’inspiration rock avec qui il enregistrera plusieurs albums. Il participe en 1994 à l’enregistrement de l’intégral des œuvres pour guitare du compositeur Jean-Yves Bosseur. En 2017, il enregistre 20 pièces pour guitare inédites du compositeur Gérard Montaudouin. Fort de cette connaissance guitaristique et musicale, il s’oriente assez tôt vers la transmission et fondera une approche pédagogique solide et réfléchie. En 2010, Il créera son école de guitare en Californie mais l’amour de sa culture et de son pays le ramène en Bourgogne où il poursuit son enseignement et ses projets musicaux.
George Gershwin, « Rhapsody in Blue » (1924)
Guillaume Cornut, piano et Gabriel Lellouch, clarinette.
Guillaume Cornut (Lyon)
Pianiste passionné par les métissages musicaux, Guillaume Cornut a étudié le piano classique dès son plus jeune âge, avec Alain Planès et Denyse Rivière, puis le jazz avec Benoît Sourisse. Il est lauréat de la Fondation Cziffra et a obtenu le 1er prix au Concours des Grands Amateurs de piano. Aujourd’hui, il se consacre essentiellement à la musique américaine du XXe siècle aux origines du jazz, de Scott Joplin à George Gershwin. Il est également propriétaire du club de jazz historique Le Bal Blomet, dont il a conduit la réhabilitation. Il a été dans une vie antérieure en charge du trading de produits dérivés chez BNP Paribas, après des études scientifiques à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et à l’ENSAE.
Gabriel Lellouch (Paris) commence à l’âge de 6 ans l’étude de la clarinette avec Anne Matthies-Arrignon, qui restera son professeur jusqu’en 2011. Il intègre ensuite la classe d’Alexandre Chabod, avant d’entrer au CNSM de Paris en 2014, où il suit actuellement l’enseignement de Philippe Berrod, Arnaud Leroy et Jérôme Comte. Il y obtient en 2017 son Prix de Licence avec mention Très Bien à l’unanimité, et rentre la même année en cycle de musique de chambre en trio d’anches dans la classe de Michel Moragues.
Passionné d’orchestre, Gabriel Lellouch a eu l’occasion de se produire au sein de prestigieuses formations (Orchestre de Paris, Orchestre National des Pays de la Loire, Orchestre des Lauréats du conservatoire, Orchestre Philharmonique du Maroc…) sous la baguette de chefs de renom tels Matthias Pintscher, Thomas Hengelbrock, ou Jonathan Darlington, dans les grandes salles en France et à l’étranger : Philharmonie de Paris, Konzerthaus de Berlin, Grand théâtre de Nankin, Théâtre Mohammed V de Rabat… Il  occupe le poste de clarinette solo à l’Orchestre Français des Jeunes pour ses sessions 2016 et 2017  dirigées par David Zinman, Dennis Russel Davies et Fabien Gabel. Ses nombreuses collaborations avec Johan Farjot et l’orchestre de Paris Sciences et Lettres lui permettent de  faire ses débuts en soliste, dans la Rhapsodie de Debussy, dans une série de concerts en France et en Bulgarie au printemps 2017. Invité par divers festivals (Les Arcs, Saint-Cézaire…), il ne néglige pas non plus la musique de chambre et le répertoire soliste, souvent contemporain, travaillé avec les compositeurs (K. Maratka, B. Jolas…). Il reçoit en 2015 le Prix du Festival des Arcs. Ouvert à tous les genres, Gabriel Lellouch ne s’exclut pas quelques escapades vers le ragtime, les origines du jazz ou le klezmer.
Gabriel Lellouch est également diplômé de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm, spécialité mathématiques, et poursuit actuellement à l’UPMC un doctorat en systèmes dynamiques.

Détails

Date :
2 février
Heure :
19:30 - 23:00
Catégorie d’Évènement:

Lieu

Bal Blomet
33 rue Blomet
Paris, 75015 France